Guêpière, ou l’art de la transformation sensuelle

Information diffusée par : Boutique de lingerie sexy La bonneterie subsiste dès l’Antiquité, cependant elle ne savait rarement être titrée de coquine à cette époque. La lingerie permettait principalement à dissimuler le poitrail des demoiselles qui était envisagé comme obscène. La bonneterie plus récente débarque au XVe s., grâce à l’invention des corsets. Médiocrement confortable, il est principalement consacré à affiner la taille et à immobiliser le dos droit. Le .../...Découvrir la suite